AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ( paula ) cet air frais, boule de nerf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 49
PRÉNOM : camille
AVATAR : suki waterhouse
CRÉDITS : @milkovich

MessageSujet: ( paula ) cet air frais, boule de nerf.   Mer 29 Juil - 11:20


( paula deschamps )
© sukiwaterhouse /tumblr
élevé par ses frères, paula est un peu garçonne dans ses attitudes. par contre, elle reste extrêmement bien élevée et polie. elle sait se tenir en société et ne supporte pas les mauvaises manières ≈ paula est blonde et l'a toujours été. c'est sa marque de fabrique et elle compte bien révolutionner l'appriori qu'ont les gens sur les blondes ≈ elle a toujours eu beaucoup de capacités. tant à parler en public, qu'à travailler scolairement ou se vendre. c'est pour ça qu'elle fait du commerce ≈ assez obsédée par le regard des gens, elle a très vite commencé à faire attention à comment elle s'habille, comment elle se coiffe et se maquille. malgré son côté garçonne, elle aime être jolie ≈ il y a deux ans, elle s'est faite tatouée sur la cheville le prénom de ses deux parents. aujourd'hui, elle regrette car elle ne supporte plus de le regarder ≈ même si elle aime la technologie, paula est une grande lectrice et elle préfère largement écrire des lettres qu'envoyer des mails. elle n'utilise quasiment pas son vieil iphone et préfère les petits détails old school ≈ pendant ses années à nantes, elle s'est beaucoup amusée. l'ambiance école de commerce n'a aucun secret pour elle et aujourd'hui, elle sent que l'atteinte des vingt-quatre ans joue sur son moral sorties/soirées ≈ petite, paula suivait ses frères partout et se rendaient à toutes les compétitions sportives. elle a fait beaucoup de danse, de son côté mais est une vraie fan de basket, de hockey et de natation ≈ on dit souvent d'elle qu'elle ne réfléchit pas avant de parler, qu'elle se laisse avoir par ce qu'elle veut et non par ce que les autres pensent. elle peut être très compétitrice et se la jouer perso, mais c'est juste une manière de se préserver ≈ la jeune blonde ferait tout pour ses amis et sa famille. tout, sans exception
carte d'identité
prénoms nom ≈ le féminin de paul, paula. elle le porte plutôt bien, même si elle aurait préféré un prénom plus féminin. deschamps, famille de ville pourtant. nom courant, non, ils ne sont pas tous cousins. age, date et lieu de naissance ≈ vingt-quatre ans, ni plus, ni moins. un peu coincée dans un age qu'elle ne comprend pas. née en automne, ce qu'elle aime bien, à la rochelle. nationalité et origines ≈ française, pure souche. il parait qu'elle a un peu d'anglais dans le sang, mais elle fait comme si ce n'était pas là. statut familial ≈ troisième et dernière de la fratrie deschamps. deux grands frères, qui l'ont élevé. ses parents sont morts alors qu'elle était encore jeune, elle n'en garde aucun souvenir, ça a même effacé sa jeunesse. statut social ≈ complètement volage, sans se soucier de rien. elle marche aux coups de coeur, aux histoires trépidentes et aux envies soudaines. étude/job ≈ après trois ans d'étude à nantes en commerce, elle rentre au bercail pour se spécialiser en oeunologie. non pas qu'elle s'y connaisse, juste qu'elle pense que ce marché ne s'épuisera jamais. logement ≈ petit appartement dans le centre, trente mètres carré avec une chambre, un salon/cuisine américaine et une petite salle de bain. vieil immeuble sentant le bois ancien. traits de caractère ≈ déterminée, joyeuse, positive, organisée, stressée, capricieuse, curieuse, comère, intelligente, rusé, envieuse, garçonne, polie.

où est votre coeur
quel est le rapport entre la rochelle/l'ile de ré et votre personnage ≈ paula est née à la rochelle et n'a quitté la ville que pour passer ses étés sur l'île dans la maison de famille ou pour monter faire ses études au nord quels sont vos projets sur le mois à venir ≈ devenir eonologue dans un vignoble à côté de bordeaux, ouvrir sa petite boutique et former d'autres personnes, s'acheter un appartement plus spacieux, avoir un petit chat aussi racontez une anectode de quelques lignes sur le rapport entre votre personnage et l'amour ≈ « bon alors, quand est-ce que tu me ramènes un fiancé ? » la phrase fêtiche de la grand-mère maternelle de paula. ce à quoi elle continue de répondre qu'elle n'a pasl e temps pour ça, qu'elle y pensera plus tard. c'est en effet ce que pense la jeune blonde. pour elle, l'avenir est à la carrière, non à l'amour. mais elle le sait, si elle dit ça, c'est parce qu'elle ne l'a pas connu. et elle y croit, dans le fond, sans le montrer. elle sait qu'un jour elle va tomber sur la bonne personne, mais elle n'est pas sûre de savoir le gérer. de savoir se contrôler, contrôler ses réactions et cette relation qu'elle ne connaît pas. la moue triste de sa grand-mère la bouleverse toujours un peu. hélas, le destin devra décider de cette partie sans son aide. paula ne cherche pas, il faudra qu'il lui tombe dessus
juin 2014 ; audencia, soirée camping paradise
« attends, viens de ce côté là ! » avait chuchoté paula à sa cousine. cachée derrière un rocher, la jeune blonde faisait signe à sa cousine pour qu'elle la rejoigne. planquées là, leur but était de se cacher le plus longtemps possible pour entendre la conversation des garçons, qui battait son plein. depuis trois ans maintenant, les deux jeunes blondes étaient en école de commerce, à nantes. elles traînaient principalement avec les mêmes personnes depuis qu'elles ont posés leur pied sur le sol nantais. trois garçons, tous plus macho et prétencieux les uns que les autres et une brune, toujours à l'affut des dernières infos et des supers bons plans. ce soir là, c'était la soirée annuelle camping paradise. tout le monde était habillé comme jacky chirac de camping et jouait dans les bois, non loin de l'école. celle-ci était entièrement décorée pour le thème et des tentes gisaient un peu partout, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. la soirée coûtait vingt euros, tout compris, tente partagée. ils étaient tous dans la même, bien sûr et la nuit s'annonçait courte. le feu de camp au milieu de la forêt était lancée depuis déjà une bonne heure, mais les gars du groupe des filles ne faisaient rien comme tout le monde et s'était isolés quelques temps. paula et emma n'avaient pu s'empêcher d'aller écouter, en douce, leur conversation. emma avait donc rejoint sa cousine derrière le rocher et en effet, on entendait mieux. elle fit un sourire discret et tendit l'oreille. « t'as quand même abusé avec clara, l'autre soir, mec. » clara, c'était la nana de victor. enfin, celle qu'il décide de garder sous le coude en attendant de passer à autre chose, car dans le groupe, tout le monde sait bien qu'il n'en a rien à faire. le problème c'est que clara, c'est une fille bien et que paula ne peut s'empêcher d'en vouloir à victor, pour ça. thomas avait l'air d'être d'accord puisqu'il lança un vague ouais, grave avant de laisser victor s'expliquer. « oh ça va ! elle m'avait soulé. j'sais pas, j'en ai juste marre. » simon rétorqua à la seconde. « bah largue là ! au lieu de lui faire des crises alors que tu t'en fous. » paula lança un regard insistant à emma, bien sur qu'il devait faire ça. il était temps qu'il prenne ses couilles et qu'il les dépose gentiment sous le nez de clara, mais apparemment, ce n'était pas une coutûme très répandue chez victor. « ouais, simon. j'suis pas sûr que tu sois le mieux placé pour donner des leçons. » emma tourna la tête vers paula, fronçant les sourcils. simon, c'est le seul mec bien de la bande. il est sorti avec une fille en première année et s'est fait largué parce qu'il était trop gentil. depuis, il s'est endurci mais n'a pas vécu de nouvelle histoire. il n'en a pas envie. mais depuis quelques mois, il est très proche d'emma. ça se voit, ça se sent. paula le voit, du moins, emma a l'air plutôt aveugle de cette situation. « t'es quand même fou amoureux d'emma et t'es même pas capable de lui dire ! » emma leva le regard vers paula, rapidement et avec de gros yeux. paula la regarda, penchant la tête. fais pas genre tu l'avais pas remarqué ! mais emma faisait non de la tête, ne comprenant pas. « lâche-moi avec ça, mec. emma, c'est emma. il se passera jamais rien entre nous. » la jeune blonde n'y comprenait rien, ça se voyait sur son visage. elle glissa alors et fit du bruit, laissant sa main se rattraper sur une branche. paula mit sa main devant sa bouche. elle tendit l'oreille mais les mecs buvaient leur bière, sans n'avoir rien remarqué apparemment. paula fit signe à emma de se lever doucement et de retourner vers le feu de camp central. emma prit la parole, une fois que les filles étaient hors de portée des garçons. « c'est quoi, cette histoire ? » elle regardait sa cousine, complètement paumée et absolument pas sereine. « détends-toi, oh. c'est pas grave ! mais par contre, ça se voit comme le nez en plein milieu de la figure qu'il te kiffe. » « mais arrête, c'est n'importe quoi ! » paula attrapa deux bières au bar et haussa les épaules. après quelques minutes, les mecs débarquèrent et rejoignèrent les filles. emma baissait les yeux et évitait simon du regard. paula, elle, dansait sur beyonce sans se soucier de toute cette histoire mais se demandant tout de même si ça avait été une bonne idée, de les écouter.

août 2015 ; la rochelle, appartement d'emma
« bon alors, t'as été voir jean hier soir ? » paula était à peine rentrer dans l'appartement de sa cousine qu'elle se faisait déjà harceler sur sa soirée d'hier soir. emma avait l'air toute contente, sautant partout et ramenant ses mains l'une contre l'autre. ces derniers temps, c'était devenu son nouvel hobbie, de mettre paula en couple. sauf que pour paula, c'était comme une prison et elle n'avait pas envie de penser à ça en ce moment. sauf que jean, c'était différent. emma lui avait présenté il y a quelques semaines, en soirée. ils avaient sympathisés et tout de suite, jean et paula se sont bien entendus. ils ont commencé à s'écrire, beaucoup. et ont fini par enfin aller prendre un verre en ville. « oui, grosse curieuse. » paula retira son manteau, ses chaussures, se mit à l'aise sans prendre en compte la petite boule d'excitation qui tournait autour d'elle. « bon et alors, ça s'est passé comment ? » paula se posa dans le canapé avant de répondre. « bien ! » emma grogna. elle voulait plus de détails et paula riait à l'idée de la laisser attendre, de la laisser croire tout et n'importe quoi. « t'es chiante, pau. raconte ! » elle croisait les bras, faisait la moue. paula ne pouvait pas résister. « ça va, ça va, je plaisantais. » elle avait dit en riant. « sérieusement, c'était super. on s'entend super bien, y'a pas à dire. mais, je sais pas. quand il m'a ramené, je l'ai pas fait monté. il m'a embrassé sur la joue et il est parti. » paula haussait les épaules. elle était déçue qu'il n'est pas tenté plus, mais en même temps soulagée. c'était une sensation bizarre, qui ne lui arrivait jamais. « j'sais pas. j'suis mitigée. » avait-elle conclu. emma avait l'air déçue aussi mais souriait timidement. « bon, c'est peut-être un gentleman ... » paula tourna la tête vers sa cousine, un air blasé sur le visage. « ouais bah y'a des limites au gentlemanisme ! » emma explosa de rire. depuis qu'elles avaient quitté nantes et qu'elles étaient revenues à la rochelle, la relation des filles s'était encore plus soudée. paula adorait ça, être aussi proche de sa cousine. surtout sachant qu'elle a été élevée par ses deux grands frères. c'était comme la soeur, qu'elle n'avait jamais eu. la voir s'occuper autant de sa vie amoureuse donnait presque envie à paula de s'en occuper. pourtant, elle n'était pas de ce genre. pour elle, ce n'était que secondaire. emma se leva alors pour ramener le vin qu'elle avait mis au frais, elle souriait, non stop. paula aimait ça et ne pourrait s'en passer.
prénom/pseudo ≈ step aside, plus communément appelé camille ou caca age ≈ vingt-trois ans, beaucoup trop, pas assez - c'est l'age transition localisation ≈ paris, idf. scénario ≈ nop avatar ≈ suki waterhouse suggestions/questions ≈ de l'amour, partout ultime bafouille ≈ je jure que bon, c'est pas ma faute, c'est celle de romane (a)
Code:
<taken>suki waterhouse</taken> ≈ paula deschamps
Revenir en haut Aller en bas
 
( paula ) cet air frais, boule de nerf.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SIMULATEUR DE FRAIS POSTAUX
» Et demain Paula ?
» fil de fred et chris 2 nerf
» warzim boule de feu
» Kid Congo Powers & Pink Monkey Birds Boule Noire 15/12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
( blue ocean floor ) :: ( LA PLACE DE LA FONTAINE ) :: La carte d'identité :: les rochelais-